Info Golf Québec

  Le Rendez-Vous des golfeurs québécois


 Tournois de golf au Québec    
  Première ronde de l’Omnium de Montréal
Première ronde de l’Omnium de Montréal Im s’arrête à un coup du record !

Île Bizard, jeudi 14 août 2008– La recrue californienne Daniel Im, un gradué de UCLA et vainqueur à deux reprises sur le circuit canadien cette année, mène le bal au terme du premier tour de la 5e édition de l’Omnium de Montréal Desjardins présenté par Lexus. Avec une ronde de 63, huit coups sous la normale du parcours de Championnat du club Saint-Raphaël, Im s’est bien positionné.

Troisième à l’Ordre de mérite, Daniel Im a attaqué le parcours d’une façon magistrale y allant d’un aigle à son premier trou, soit le 10e, en calant un coup d’approche sur une centaine de verges pour un pointage de 2. « Une belle manière d’entreprendre un tournoi, n’est-ce pas! Mon jeu est solide», note Daniel qui a toutefois été impuissant à niveler le record du terrain, un 62 appartenant au champion défendant Brent Schwarzrock, en raison d’un vert de trois coups roulés à son dernier trou de la
journée. « J’aime ce terrain », lance avec le sourire Daniel qui a joué un excellent 30 sur le neuf de retour, le plus difficile du terrain.

Âgé de 23 ans, la feuille de route du Californien Im est fort impressionnante sur les 12 derniers mois. En plus du circuit canadien, Im s’est arrêté sur le circuit asiatique, le circuit européen, le circuit Nationwide et une présence à Glen Abbey à l’Omnium canadien RBC du circuit de la PGA.


Qui dit mieux!

Meneur à l’Omnium de Montréal Desjardins, Im se réjouit d’une telle situation mais il ne prend rien pour acquis. « Comme vous le savez, on ne sait jamais ce que l’avenir nous réserve sur un terrain de golf. Il faut donc être prudent, car ça change bien vite », note Im.

En raison de sa ronde de 63, Daniel Im possède une avance de deux coups sur George Bradford de Colombia, Maryland. Vétéran du circuit canadien – il y est présent depuis cinq ans - Bradford a terminé deux fois au second rang cette année et il est toujours à la recherche d’une première. « La confiance, elle est là. Je sais que j’ai l’habilité pour réussir, mais ça prend du temps », note George, qui lui aussi aime Montréal et le parcours de Saint-Raphaël. « L’Omnium de Montréal est tout comme un majeur pour nous tous au circuit canadien. Ceci est supérieur au Nationwide. On se penserait à la PGA », ajoute George.

À trois coups du meneur, on retrouve les américains Rob Oppenheim et Lee Williamson. L’Ontarien Derek Gillespie fait partie d’un groupe de quatre joueurs à 67, quatre coups sous le par. À 67, il représente le meilleur canadien après 18 trous à l’Omnium de Montréal.

Le champion en titre, Brent Schwarzrock s’est contenté de la normale 71. « Je n’ai pas été capable de prendre mon rythme de la journée... en plus de frapper quelques mauvais coups », de dire Brent.


Simard et Senécal nez à nez !

La délégation du Québec à l’Omnium de Montréal Desjardins comptait 25 représentants et celui qui a pignon sur rue le plus éloigné, soit le Saguenay, Kevin Fortin-Simard partage aujourd’hui le premier rang avec Kevin Senécal du club Le Maître de Tremblant au terme de la ronde initiale de l’Omnium, le duo remettant des cartes de 68.

Un jeune espoir québécois et une recrue sur le circuit canadien, Kevin Fortin-Simard, tout comme Senécal, accusent un retard de cinq coups sur le meneur, Daniel Im. Les deux Kevin partagent la 10e position au classement général. « J’ai laissé plusieurs coups sur le terrain, mais je suis tout de même satisfait de ma journée de mon travail », de dire Fortin-Simard.

Le jeune golfeur du Saguenay aurait souhaité que le fer droit collabore un peu plus, mais les verts ne sont pas nécessairement faciles à négocier.

Kevin n’est pas surpris de sa carte de 68 car son jeu était solide au fil des derniers jours. « L’Omnium de Montréal Desjardins est une étape de la saison du circuit canadien que j’attendais avec impatience. Il représente pour moi LE tournoi en 2008 et ça fait partie de ma préparation en prévision de la qualification de l’automne à la PGA. À date, mon plan de match est respecté », de dire le jeune athlète.

Kevin Fortin-Simard et Kevin Senécal ne sont pas les seuls avec une carte sous le par.
En effet, Julien Trudeau du Mirage suit avec une carte de 69 alors qu’à 70, un coup sous le par, on retrouve le vétéran Craig Matthew du Royal Montréal et Yohann Benson.
À 71, la normale, on retrouve Yvan Beauchemin de Grand Mère, Jérôme Blais de Venise et Rémi Bouchard du Mirage.

La deuxième ronde de l’Omnium de Montréal Desjardins s’annonce des plus exaltante. Afin de ne rien manquer de cette semaine d’activités, les amateurs peuvent se procurer des billets sur tout le réseau Admission (www.admission.com) ou en composant le 1-800-361-4595.

Xavier 
14-08-2008 23:01
Répondre à ce message
  


Mes parties de golf
Conservez vos parties en ligne


Plus d'information...


legolf.qc.ca

Plan du site Le Golf Québécois - Une réalisation © 1999-2009 - tous droits réservés

Golf TopSites